En kiosque

Publié le 11 juillet 2017 | par Kevin Bitterlin

0

JV#43, couverture et sommaire

E3, Lankhor et boulette.

L’histoire de JV est jalonnée de moments marquants. Des moments rigolos, des moments plus tristes et aussi des moments de stupeur. Dans cette dernière catégorie, on peut recenser le jour où nous avons ouvert un courrier recommandé adressé par Haribo nous reprochant d’avoir employé le terme « dragibus », celui où une ancienne voisine effrayante a collé son visage à la porte vitrée de la rédaction, ou encore celui où nos deux envoyés spéciaux à l’E3 ont manqué se perdre en pleine Vallée de la Mort. Mais tout ça, c’est de la gnognotte par rapport à ce qu’il s’est passé le mardi 4 juillet dernier, aux alentours de 15h. Un livreur vient tout juste de nous apporter une centaine de JV #43. Tout le monde se presse pour extirper un exemplaire du carton pour mieux le feuilleter. Et là, le drame. L’effroi le plus total… Une improbable boulette nous saute aux yeux à la page 15. On a oublié de placer le titre définitif à notre dossier spécial E3. En lieu et place du supposé « Cap vers de nouveaux mondes », on peut lire un énigmatique « XOXOX XOXOXOX XOXOXOXOXO ». Entendons-nous bien, ces mots ne veulent rien dire. Inutile d’y voir un code secret capable de faire pousser des cheveux sur le crâne de Kratos. C’est simplement une mention barbare que nous avons l’habitude de placer grossièrement pour nous interpeller au moment de la relecture, pour bien nous faire comprendre qu’attention, il manque un titre à cet endroit précis. Bon… En l’occurrence, cette astuce n’a pas bien fonctionné ce coup-ci. Voire pas du tout. Donc, nous voilà, transparents, nus comme au premier jour, pour vous dire à quel point nous sommes honteux. Allez-y, moquez-vous ! On le mérite largement. Et si vous voulez « réparer » votre magazine, il vous suffit de vous munir d’une imprimante, d’une paire de ciseaux et d’un tube de colle.

Sinon, JV#43 est exceptionnel ! Un énorme dossier au sujet de l’E3, ce qu’on en a retenu, les jeux marquants, les présentations étonnantes et les entretiens loufoques. Le mag comporte également un long récit sur l’histoire du studio Lankhor, auteur du mythique Manoir de Mortevielle, une sélection des jeux mobiles à faire absolument pendant l’été, ainsi qu’un cahier de vacances blindé de jeux compliqués et vaguement amusants. A ce sujet, nous avons mis en place un petit concours dans ce numéro, à savoir un quiz réservé aux plus assidus de nos lecteurs. Réfléchissez à ces questions et envoyez-nous vos réponses (une photo fera l’affaire) à redaction@wildfiremedia.fr Le lauréat, désigné par tirage au sort parmi les vainqueurs, se verra offrir un an d’abonnement à JV.

Ajoutez à ça un retour sur Vanquish, l’interview du créateur de Rime, quelques critiques et nos souvenirs de prison, et vous obtenez un bon magazine estival de 100 pages vendu 5,50€.

 

SPECIAL E3

  • Les jours d’après – ou pourquoi une bonne partie des jeux du salon étaient déprimants
  • Why so serious ? : ou pourquoi une bonne partie des jeux du salon étaient régressifs
  • Le grand huit des conférences – retour sur les différents shows qui ont précédé le salon
  • L’envers du décor – quand les présentations des jeux sont plus révélatrices que les jeux eux-mêmes
  • Balade parmi les indé – on vous raconte l’E3 bis

 

DOSSIER

  • L’histoire – Lankhor : ascension et chute du pionnier français du jeu d’aventure
  • Cahier de vacances – plein de jeux fun mais pas trop
  • Session de rattrapage – la sélection des jeux mobiles à faire pendant l’été

 

CRITIQUE

  • Rising Storm 2 : Vietnam
  • Perception
  • Rakuen
  • Steel Division : Normandy 44
  • Nex Machina
  • Drifting Lands

 

ET AUSSI

  • Try Again – Vanquish
  • Humeur – Christophe Butelet a trouvé l’E3 2017 gonflant
  • Director’s Cut – Entretien avec Raul Rubio Munarriz, directeur créatif de Rime.
  • De tout temps – La prison
  • 20 ans après – Game.com, Lara Croft, Tetris Attack et Conker’s Quest

Share Button


À propos de l'auteur

Kevin Bitterlin

– Journaliste pour JV



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑
  • Rejoignez-nous !