En kiosque

Publié le 6 février 2018 | par Kevin Bitterlin

JV#49 : Couverture et sommaire

Manga, papis et jouets en carton

Impossible d’échapper à la déferlante Dragon Ball FighterZ. Le jeu, que nous abordons d’ailleurs dans la rubrique « critiques » du mois, suscite un engouement phénoménal. Et ce, depuis son annonce lors de l’E3 2017. Nous ne pouvions décemment pas consacrer notre numéro de février à un autre sujet que celui-ci. Mais, comme d’habitude, hors de question de rester collé au jeu en tant que tel. Ce numéro 49 est donc largement consacré à la relation qu’entretiennent jeux vidéo et mangas. On revient sur les adaptations les plus marquantes, on s’interroge sur le modèle économique de ces jeux de niche et on imagine quelles œuvres pourraient faire de bons jeux à l’avenir. Ce dossier est aussi l’occasion pour nous d’enquêter sur Dragon Ball, sur sa capacité à faire vivre la presse vidéoludique dans les années 90 et à fasciner encore aujourd’hui le public français, plusieurs décennies après sa publication.

JV49, c’est aussi un dossier sur le job simulator, une réflexion sur la représentation du troisième âge dans le jeu vidéo, une rétro sur le premier Final Fantasy et des tonnes d’autres trucs fabuleux. 100 pages, 5,50 euros. Bref, c’est le numéro parfait pour vous préparer sereinement à la sortie du numéro 50 dans un petit mois. Notez enfin qu’on streame des bêtises tous les jours de la semaine sur Twitch entre 13h et 14h.

 

EN COUV : Manga et jeu vidéo

  • De Lupin III à Dragon Ball FighterZ : la grande saga des mangas adaptés en jeux vidéo.
  • Les adaptations de mangas sont-elles condamnées à la niche ?
  • Goku, héros de papier : la folie DBZ à la une de la presse des nineties.
  • Mais pourquoi la France est-elle toujours dingue de DBZ ?

DOSSIER

  • L’Histoire – Final Fantasy I ou le Bureau des Légendes du jeu vidéo.
  • Naufrage de la vieillesse – Pourquoi le jeu vidéo n’aime pas les vieux.
  • Emplois fictifs – Un regard bienveillant sur les job simulators

CRITIQUE

  • Dragon Ball FighterZ
  • PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS
  • The Inpatient
  • Monster Hunter World
  • Shadow of the Colossus
  • Ainsi que : Strikers Edge, Railway Empire, Rusty Lake Paradise, Full Metal Furies, Till the Dawn, Waiting, The Red Strings Club, Pathfinder Duels, The Room : Old Sins, It’s Full of Sparks.

ET AUSSI

  • Try Again – Bayonetta.
  • Le Carton selon Nintendo – Nintendo Labo, ou le nouvel avenir des jouets vidéo.
  • Portrait – des membres du studio Cloak & Dagger Games
  • Vue subjective – Dishonored 2.
  • Mediarama : Quantic Dream dans la tourmente.
  • Director’s cut : entretien avec Rafal Basaj, brand manager d’Observer.
  • Humeur – Christophe Butelet trouve que le jeu vidéo vieillit mal
  • Juke-Box – L’OST de Hollow Knight
  • De tout temps – Le fouet.
  • 20 ans après – Bloody Roar, Xenogears et Warcraft Adventures.
  • Crash Test – They Are Billions, Next Up Hero, LINCH, Initiation

 


À propos de l'auteur

Kevin Bitterlin

- Journaliste pour JV



2 Responses to JV#49 : Couverture et sommaire

  1. julek says:

    Pas en kiosque en région parisienne avec la neige :'(

  2. Cyrille says:

    Bonjour, comment puis-je faire pour commander le JV Culture Jeu Vidéo n°34 (octobre 2016) ?
    En avez-vous encore un de disponible ?

    Merci pour votre réponse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut ↑
  • Rejoignez-nous !